Ce que vous devez savoir sur les pompes d’aspiration inondées

Ce que vous devez savoir sur les pompes d’aspiration inondées

Comme toute autre pompe, elle est utilisée pour déplacer des liquides d’un point à un autre. La principale différence entre une pompe aspirante inondée et les pompes submersibles est que la pompe aspirante inondée est actionnée par gravité et montée à l’extérieur du réservoir ou de la trémie qui contient la boue ou le fluide. La pompe d’aspiration inondée est normalement placée au fond ou sous le réservoir ou la trémie, de sorte que la gravité alimente constamment le fluide de la pompe pendant son fonctionnement. Ainsi, la pompe est toujours prête à fonctionner sans perdre de temps ni injecter trop d’air.

Les pompes d’aspiration inondées peuvent être utilisées dans de nombreuses applications de pompage. Ils ont également leurs avantages et leurs inconvénients, dont il faut tenir compte lors du choix de la pompe à boues pour votre application.

Les pompes d’aspiration inondées sont également plus faciles et plus rapides à mettre en marche et à arrêter car la chambre et la tuyauterie à l’intérieur de la pompe sont toujours remplies d’eau, ce qui permet de toujours préparer la pompe. Cela peut également être un inconvénient car il n’y a aucun moyen de bloquer complètement l’aspiration à l’intérieur de la chambre de pompage à moins qu’il n’y ait une soupape d’aspiration séparée.

Qu’est-ce qu’une pompe d’aspiration inondée ?

Comme son nom l’indique, une pompe d’aspiration noyée est conçue pour fonctionner au moyen d’un fluide alimenté par gravité et ne nécessite donc pas de pompe à vide pour l’amorçage. Les pompes d’aspiration inondées se composent d’une pompe et d’un moteur, montés à l’extérieur du liquide à pomper ou à traiter. Ces réglages impliquent généralement une pompe à entraînement électrique avec un variateur de fréquence (VFD) ou un démarrage en douceur. Un VFD garantit que le démarrage de la pompe est correctement surveillé, et peut également surveiller la vitesse de la pompe ou la vitesse pour contrôler le débit et la pression de la pompe. Une source d’énergie moins courante pour une pompe aspirante inondée est une pompe à entraînement direct par moteur diesel. On le trouve dans les applications de pompes à trémie externe pour le pompage de sable et de gravier, l’exploitation minière, les boues de forage, etc.

Il est important de s’assurer que le matériau à pomper n’est pas trop épais ou visqueux, sinon il peut avoir des difficultés à alimenter correctement la pompe, ce qui entraîne des poches d’air. Le fluide doit alimenter la pompe en permanence pour éviter d’endommager la pompe et l’équipement. Si le matériau est trop épais, une pompe à vide ou une pompe auto-stimulante peut devoir aider à aspirer le fluide dans la pompe pour éviter une accumulation excessive d’air.